Association communale de chasse de BOUCAGNERES

Imprimer

 

 

A l’initiative de Fabrice CASTELLINI et Fernand SABATHIER cette société a été créé au cours d’une réunion le 26 novembre 1992 à 21 heures à la salle des fêtes de BOUCAGNERES désignant comme président : Fabrice CATELLINI, vice-président SABATHIER Fernand, secrétaire DUPUY Alain et trésorier DASQUE Jean-Claude

Elle a été déclarée en Préfecture du GERS le 23 juin 1993 obtenant un récépissé de déclaration le 25 juin sous le n° 0 321 003 218

Son objet est l’organisation de la chasse et la protection des propriétés et des récoltes, la multiplication et le repeuplement du gibier, la destruction des animaux nuisibles et la répression du braconnage

Elle est affiliée à la fédération départementale des chasseurs du GERS

En 1997 elle comptait 21 chasseurs, en 2020 elle n’en compte plus que 11 à la suite du décès des plus anciens et du vieillissement d’autres. Parmi les nouveaux résidents quelques-uns sont devenus adhérents

Le territoire de chasse, d’environ 450 hectares, est agréable car il est parsemé de prairies, de diverses cultures, de haies, boqueteaux et bois avec des petits cours d’eau et mares ainsi que la rivière du GERS qui le coupe en deux avec la départementale 929

Il s’établit sur la commune avec la restriction des lieux d’habitation (village, hameaux, maisons isolées, D 929) et sur les parcelles des propriétaires terriens ayant accordé un bail de chasse à ladite société. Certains tels M. PONCOT Marcel (courrier du 23.08.1996), M. DE GRAMONT et en 2020 M. MEAU Laurent, ont notifié l’interdiction de chasser sur leurs terres

Le gibier sédentaire est formé de lapins (rares), lièvres, chevreuils et sangliers (en nombre depuis une dizaine d’années), de quelques perdreaux et faisans provenant de lâchers effectués par la société

Le gibier de passage est apprécié des chasseurs : canard colvert mais surtout la palombe et les turdidés locaux ou de passage (merles, grives)

Les nuisibles sont nombreux : belette, fouine, genette (en bordure des cours d’eau), blaireau, renard, épervier d’Europe, faucon crécerelle, milan, buse variable. Devant la raréfaction du petit gibier ces prédateurs n’hésitent pas à s’attaquer aux quelques basses-cours restantes du village de BOUCAGNERES.

Les sœurs BARBE, CASTELLINI Fabrice et ODEYER peuvent en témoigner car régulièrement victimes

La commune de BOUCAGNERES présente la particularité d’héberger les locaux techniques de la fédération départementale de chasse du GERS aux fins de formation des chasseurs gersois sur son site de 46 hectares, à MONTARABE, acheté en 2000 à M. MARTINEZ Eugène

Ses techniciens dispensent, tout au long de l’année, diverses formations concourant à une meilleure pratique de la chasse : formation pratique et examen du permis de chasser, chasse à l’arc, piégeage, chasse accompagnée, hygiène et venaison, sécurité dans l’action de chasse

D’autres formations sont parfois délocalisées dans le département : fonction de président, les corvidés, l’élagage (travaux en hauteur) pour les palombières

 

La pratique de la chasse est un loisir très encadré qui fait l’objet d’un arrêté préfectoral annuel d’ouverture et de fermeture, en 2020, plus d’un million de personnes possèdent un permis de chasser

Les chasseurs doivent se conformer strictement aux modalités d’exercice de cette activité (modes et moyens, dates d’ouverture et de fermeture de tel gibier, marquage et transport des prises, etc.) ainsi qu’aux conditions réglementaires (permis, territoires, etc.