La traditionnelle cérémonie des vœux du maire et du conseil municipal s'est déroulée le dimanche 08 janvier à partir de 11 :00.
A cette occasion le maire Jean-Luc CABANNES, après avoir remercié les élus et les administrés venus en nombre, a retracé les points forts de l'année 2016 et les projets pour l'année 2017 (voir discours ci-aprés) . Au terme de son discours le maire a renouvelé ses vœux pour la nouvelle année et a invité tous les participants à partager le verre de l'amitié autour d'un buffet bien garni et grandement apprécié.
 
 

 DISCOURS  /Vœux du 08 janvier 2017

Madame, Monsieur les Conseillers Départementaux , Messieurs Mesdames les représentants de l’intercommunalité ( VdG, SM3V, RPI  etc…), Messieurs les Maires des Communes voisines ( Auterrive, Lasseube-Propre, Orbessan, Haulies, Sansan ) Mrs Mmes les représentants de la Brigade de gendarmerie d’Auch et des Pompiers de Pavie, Mesdames les Secrétaires de Mairie, Messieurs du Service d’entretien des espaces communaux, Mesdames , Messieurs,

Merci à vous tous d’avoir répondu présents à l’invitation du Conseil Municipal pour ces vœux de début d’année. Merci de votre présence et pour nos partenaires que j’ai cités merci de votre action tout au long de l’année à nos côtés.

C’est l’objet de cette rencontre annuelle, je commencerai donc  par vous souhaiter au nom du Conseil municipal nos meilleurs vœux  pour cette année 2017, à vous, à vos proches, une bonne santé et une vie agréable à Boucagnères

Comme tous les ans je remercie les bénévoles qui animent nos 3 associations : comité des fêtes, société de chasse, et la Boulcagnéraise : je ne les cite pas ils se reconnaitront et nous les connaissons. Ils sont bénévoles mais assidus et constants. C’est grâce à eux, grâce au temps qu’ils consacrent,  qu’il y a une vie sociale dans la commune et des occasions pour se rencontrer.

L’année 2016 a vu la naissance de l’aiguille Boucagnéraise sur une idée de  Mme Valérie Duhard qui n’a pas hésité à créer, avec notre soutien, une association loi 1901 pour proposer et animer des ateliers couture. C’est donc la 4 ème association communale. Une trentaine de couturières de tous niveaux viennent 2 samedis matins par mois parfaire leur connaissance, réaliser des objets en tissus ou des vêtements. Je remercie Valérie pour  son implication dans ce projet et toutes celles d’entre-vous qui ont permis sa concrétisation. Que je sache il n’y aucun homme à ce jour et je pense que d’éventuels candidats seraient admis. Je ne suis en tout cas plus inquiet pour les ourlets de pantalon ou pour diverses retouches vestimentaires. Nous avons maintenant un savoir-faire communal en la matière.  Merci Valérie c’est une très bonne idée qui se concrétise très bien.

Un changement important se produit dans la vie communale. Il s’agit du départ à la retraite de Germaine Aurignac et de son remplacement par Mme Virginie Faugères sur les 3 communes de Sansan Orbessan et Boucagnères à compter du 01 janvier.

Les élus sont susceptibles de  changer tous les 6 ans. La secrétaire de mairie reste et assure la continuité dans la gestion communale. C’est un poste important pour une petite commune. Il  nécessite de la diplomatie, de la souplesse pour savoir s’adapter à tous les profils d’élus ou d’administrés, il nécessite de la discrétion, il nécessite de la constance et de la conscience professionnelle, il nécessite une large palette de connaissances. Germaine Aurignac vous aviez ces qualités  et vous vous nous quittez après 29 ans d’activité à Boucagnères où vous avez cotoyé 3 maires ( quelques mois avec Mr Estebenet, 17 ans avec Henri Caussade et  11 ans avec moi) ainsi que leurs adjoints et je citerai notamment Marc Degny 1Er adjoint de 1982 à  2014, André Annette, Dominique Vincent, et depuis 2014 les deux adjoints actuels : Corinne Rousseau et Robert Commegeille.

 Les 3 Conseils municipaux de Sansan Orbessan et Boucagnères ont célébré votre départ lors d’une manifestation conviviale fin décembre à Orbessan. Notre réunion d’aujourd’hui me paraît être l’occasion idéale pour vous remercier tous ensemble élus et administrés et je vais vous remettre au nom de la commune de Boucagnères une azalée d’intérieur. Je vous invite à l’applaudir en guise de remerciements. Germaine nous vous souhaitons tous une bonne et heureuse retraite. Vous serez toujours la bienvenue à Boucagnères que vous connaissez maintenant mieux que quiconque.

La journée d’aujourd’hui est tout aussi propice à la présentation de sa remplaçante, madame Virginie Faugères qui réside à Lussan et qui après avoir travaillé à Groupama bifurque vers le Secrétariat de mairie qu’elle connaît déjà pas mal pour avoir fait des formations et des remplacements dans plusieurs mairies. Les horaires de secrétariat sont maintenus mardi matin et vendredi après-midi, seul le vendredi après -midi est amputé d’une heure. Le secrétariat sera ouvert de 14 h 30 à 17 h 30. Madame Faugères travaillera donc sur les communes de Sansan , Orbessan, Boucagnères et à Castelnau-Barbarens

Virginie, au nom du Conseil Municipal, au nom des Boucagnérais(es) je vous souhaite très sincèrement la bienvenue dans notre commune et j’émets le vœu que longtemps vous restiez parmi nous.

Je vous propose maintenant de faire un point sur 2016 ;

L’état-civil :

Naissances : Théo CASTEL , Amaya NADDAM, Ugo TOURNIER,

Mariages :    Jean-Christophe BOUCHE et Caroline de las HERAS

Décès       :   Michel AURIENTIS, Nadine FABRO et René MARIOTTI

Les réalisations :

- l’accessibilité handicapés : le marquage d’une place réservée au parking, le marquage de la traversée de route et le remplacement des menuiseries du Rez de Chaussée.

Nous avons sollicité et obtenu des subventions, pour les menuiseries, au titre de l’accessibilité et de l’isolation thermique, auprès du Département, de la Région et de l’Etat. Les 3 subventions cumulées représentent 2/3 du montant ce qui réduit le coût à charge de la commune à 2200 Euros pour les 2 portes d’accès et les 2 fenêtres du Rez de chaussée. Je remercie aujourd’hui les représentants du Département, Mme Daste Leplus et Monsieur Bourdil.

-Je veux revenir sur un projet que j’avais cité il y a un an : l’extension du cimetière. Nous avons travaillé sur ce dossier dans deux axes : les autorisations administratives et le coût de réalisation. En fonction des devis établis par le Maître d’oeuvre, nous étions dans un niveau de coût de plus de 60 000 Euros dont 15 000 d’études et honoraires pour une vingtaine d’emplacements. Le Conseil municipal a donc décidé, le 29 septembre d’abandonner ce projet pour deux raisons :

-1ère ) il n’y a pas de besoin urgent, quelques emplacements sont disponibles et il est difficile de  prévoir quand ce besoin se confirmera-t-­il ?

- 2 ème ) le budget communal est très tendu et difficile à boucler car les dotations sont à la baisse et de plus notre fiscalité est trop basse. Entre 2013 et 2016 nous avons perdu 6000 euros de par la baisse de la Dotation d’Etat ( la DGF ) et la baisse du fonds départemental de péréquation de Taxe professionnelle. En 2017 cette baisse doit encore s’accentuer…

- Cela me donne l’occasion de vous rappeler ou de vous informer que les dotations dont nous bénéficions sont de plus en plus liées à l’effort fiscal que nous consentons partant de la logique que si notre fiscalité est basse nous n’avons pas de besoin ou peu de besoins ; Donc nos dotations sont elles aussi minorées. Notre commune connaît un renouveau et a des besoins. La seule possibilité, la seule alternative pour arriver à avoir une meilleure aisance financière et budgétaire c’est de continuer les petites augmentations annuelles des taux d’imposition afin de nous rapprocher des moyennes départementales. C’est ce que je proposerai encore pour le budget 2017.

Je fais une parenthèse sur les impôts locaux ( T H et FB°) pour dire qu’ils incluent aussi la taxe sur l’audiovisuel , les ordures ménagères, et des frais de gestion et que sur 1000 euros que nous payons pour ces 2 taxes ( TH et FB ) seulement 300 vont en recette communale. Les sommes revenant à l’intercommunalité et au Département sont un peu inférieures mais du même ordre que celles revenant à la commune.

Dans les réalisations 2016 je citerai enfin la mise en route du site internet communal que j’avais aussi annoncé il y a un an. Celui-ci ne représente pas un lourd investissement financier mais a je pense été un gros investissement en temps passé par Annie-Claude Mengelle, qui l’a créé avec l’aide de Corinne Rousseau Dur. Il nous appartient à tous de faire vivre ce site WWW. Boucagneres.fr. qui est l’outil de communication de notre commune.

A titre d’exemple les 2 derniers événements retracés ont été le départ à la retraite de Germaine et l’inauguration de la crêche et des décorations de Robert et Maryse Commegeille. Je remercie au passage tous ceux qui décorent leur maison car cela donne une ambiance de fête et de gaité.  Je remercie aussi et surtout Annie Claude pour le travail effectué et le temps qu’elle a consacré et qu’elle consacre toujours sur ce projet maintenant abouti.    

Vu les  contraintes financières que j’ai évoquées les projets 2017 sont limités. Je pense que nous devrons nous satisfaire de la mise en place d’un éclairage public avec 3 points lumineux au Lotissement d’Encascail.

 Ensuite les frais de scolarité de nos 25 enfants en primaire ou maternelle et un petit programme voirie auront raison  de nos capacités budgétaires.

Sur un plan plus général vous savez que 2017 sera une année électorale forte et qu’elle sera aussi l’année de mise en œuvre de la loi NOTRe. Au 1èr janvier, l’ancienne communauté de communes Val de Gers, qui comprenait 36 communes a fusionné avec la communauté des Hautes Vallées ( 9 communes rurales autour de Saint Blancard) ce qui induira que la nouvelle Communauté créée qui s’appellera toujours Val de Gers comprendra 45 communes. Cela nécessite de réélire les exécutifs, Présidents et Vice-Présidents de la Communauté et du CIAS ce qui sera fait demain soir à Panassac. Ensuite courant janvier seront mises en place toutes les commissions thématiques de travail.

Nous sommes dans une logique de transfert de compétences des communes vers les communautés de communes d’une part et d’autre part de délestage de la part de l’état d’un certain nombre de compétences qu’il faut gérer localement. Deux exemples ;

  • ce sont les Communautés qui vont devenir compétentes pour l’assainissement collectif et l’eau potable

  • la DDT donc l’état n’instruira plus les demandes d’urbanisme et transfère cette charge aux communes qui en janvier vont choisir l’organisation à mettre en place pour instruire ces demandes. Désormais ce sont les maires donc les  communes qui  seront responsables des décisions prises sachant que le risque de contentieux sur ce sujet est élevé.

Pour ne pas être trop long je vous invite à bien suivre l’actualité en 2017 car de forts changements se mettent en place et ils impacteront fortement tous les citoyens et l’organisation administrative locale. Nous tracerons ces évolutions sur le site internet communal que je vous invite à consulter régulièrement.

Dans l’esprit de toujours servir au mieux les intérêts communaux, je vous réitère nos vœux de bonne année 2017 et je vous invite à vous rapprocher de la table où vous pourrez vous servir avec l’aide du Conseil Municipal.

Je vous remercie de l’attention que vous m’avez accordée.